SIDO 2018 : ce qu’il ne fallait pas manquer !


Les 4 et 5 avril s’est tenu le SIDO 2018 à Lyon, “The IoT Showroom”, véritable rendez-vous des acteurs gravitant autour des objets connectés. DIGITAM était évidement de la partie ! Malgré un contexte marqué par la grève des transports, les quelques 350 exposants ont bien eu rendez-vous avec un public important et varié.

 

L’IoT : un marché désormais mature

Ce qui nous a tout d’abord sauté aux yeux est le gain de maturité du marché, la présentation de prototypes sur un coin de table a fait place à des entreprises proposant des produits finis. Nous avons foulé le pas d’un salon sobre orienté business mais également optimiste et tourné vers l’innovation, et ce mélange est plein de promesses !

 

En ligne de mire : les secteurs industriel et logistique

Dans ce contexte et sans surprise, c’est dans le secteur industriel et logistique que l’offre est la plus mature (lire notre article paru sur ARUCO en 2015 traitant du sujet). Les startups présentes nous ont fait part de leurs problèmes d’industrialisation, beaucoup ont su surmonter (parfois avec notre aide) des imprévus causant des retards mais elles en sont sorties grandies. Bravo à elles !

 

Des partenaires clés tout le long de la chaîne

Enfin pour toutes les petites et moyennes entreprises désirant introduire une dimension connectée à leurs produit, elles trouvent dans l’écosystème Français des partenaires allant de l’idéation à la fabrication mécanique du boitier, ce salon en a enfin fait la démonstration.

 

…Peut-être un peu plus de cybersécurité ?

A notre grand étonnement toutefois, l’offre en cybersécurité était sous-représentée, constant d’autant plus problématique que la RGPD – le Règlement Général sur la Protection des Données – entre en vigueur dans un mois … A suivre donc l’année prochaine, les 10 et 11 avril 2019 !

 

SIDO 2018