Start-up : savoir s’entourer pour réussir son projet

Cet article est tiré de l’activité d’expertise de DIGITAM dans le starter de la Cantine Toulouse. Beaucoup de porteurs de projet de start-up nous y exposent leurs idées et souvent ils tentent de tout faire tout seul. Polyvalence ou mauvaise idée ? Notre avis et nos conseils dans cet article.

Comment tout faire ?

Envoyer un recommandé, saisir sa comptabilité, valider les comptes, définir la stratégie, étudier les marchés, mais aussi concevoir les produits, les tester … Le créateur de start-up est un véritable chef d’orchestre et doit dès le début jouer sur toutes les partitions.

Mais cela peut-il durer ?

Evidement non : dès le début de son projet, l’entrepreneur doit se rapprocher d’organismes ou de personnes pouvant l’aider dans son projet au risque sinon de s’éparpiller, de perdre en efficacité et en motivation (ressource première d’un porteur de projet)

Voici une liste non exhaustive de postes pouvant être externalisés assez facilement.

Le comptable

Bon, disons-le clairement, c’est le must. Non seulement il produit les documents comptable obligatoires, mais véritable « docteur » de l’entreprise, il vous apportera de précieux conseils sur sa gestion.

Le poste de communicant

Le savoir faire ne suffit pas, il faut aussi travailler son faire-savoir. Le communiquant vous aidera à définir votre stratégie de communication en fonction de vos objectifs.

Le Web Designer

Facilement externalisable, peut être piloté par le communiquant, l’offre de service associée est très abondante. Mais mieux vaut demander des références, car tous les prestataires ne sont pas sérieux.

Le financement de l’innovation

Votre société produite de l’innovation, bravo ! Savez-vous que vous êtes peut-être éligibles au crédit impôt recherche ou à d’autres aides ? Mais les dossiers sont assez « techniques » et mieux vaut s’adjoindre les services d’une société spécialisée pour monter le dossier. D’autant plus qu’elles se rémunèrent en pourcentage sur gains associés à crédit d’impôt !

Les associés

En mode start-up, les fonds ne permettent pas toujours d’avoir recours à un prestataire classique. Pourquoi ne pas trouver un associé partageant la même passion pour le projet ? Au moins deux avantages : une compétence clef peut être internalisée dans la société sans payer un prestataire, enfin être à plusieurs à la barre cela permet de se remotiver en cas de coup dur ! Et il y’en aura croyez-nous !