Formation Code C :
produire du code fiable et industriel

POUR UN FIRMWARE PLUS FIABLE

La formation Code C de Digitam a pour premier but d’identifier et de corriger les bugs : cette formation a pour objectif de donner les outils et les réflexes pour produire le moins de bug possible. Le bug le moins cher à corriger étant celui que l’on ne produit pas !

En effet, les défauts logiciels, lorsqu’ils arrivent lors de la phase de production, ou pire chez un client sont préjudiciables pour l’entreprise car ils ont un impact sur le métier, et / ou sur l’image perçue de l’entreprise par le client. Ils sont souvent mal identifiés par le client (utilisateurs non techniques) et ils peuvent faire apparaître des problèmes de sécurité dans le logiciel.

S’ils arrivent tard dans le cycle en V, le fait de livrer à nouveau un logiciel corrigé oblige à re-parcourir toutes les phases montantes de validation.

Enfin s’ils arrivent en production, il y a de grandes chances que ces défauts soient ” intermittents ” avec faible occurrence et seront très ardus à reproduire en environnements maîtrisés.

Pour toutes ces raisons, plus ces défauts sont trouvés tôt dans la chaîne de conception logicielle, moins leur correction coûtera cher et plus l’impact métier sera minime.

PARTICIPANTS ET NIVEAU REQUIS

Cette formation Formation Code C s’adresse à tous les développeurs dans le domaine de l’embarqué désireux de devenir beaucoup plus productif dans le développement et la maintenances de firmwares écrits en C, avec un système d’exploitation ou non (bare metal).

Développeur pratiquant le code C au quotidien dans le domaine de l’embarqué. Des notions en ligne de commande Linux bien que non indispensables sont conseillées.

  • Comment reproduire un bug ?
  • Quelle norme de programmation choisir ?
  • Comment vérifier automatiquement mon code ?
  • Et comment faire tout cela avec les moyens limités qu’offre l’entreprise/startup dans laquelle je travaille ?

D’autres extraits de formation sont disponible sur notre chaîne Youtube.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

Outre son orientation technique et pragmatique, cette formation Code C aborde également la relation client, l’organisation projet et la spécification. Autant d’éléments permettant de s’assurer qu’un projet dispose d’un début, d’un milieu … et d’une fin !

La formation est organisée autour de points théoriques illustrés par des exercices pratiques sur machine virtuelle.

MOYENS PÉDAGOGIQUES

Seront fournis pour cette formation code C :

  • Une machine virtuelle contenant les exercices à réaliser,
  • Un support de présentation,
  • Les exercices corrigés.

Pour découvrir l’ensemble de nos formations, c’est par ici

Informations Pratiques

logo-training-center-web

Prix : 1 350 € HT - Le prix est garanti pour la période indiquée sur le site.

Durée : 3 jours

Annulation : Toute inscription non annulée 8 jours avant la date de début sera considérée comme définitive et donnera lieu à une facturation intégrale de la formation.

Horaires : De 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h00

Une attestation de fin de formation est remise à chaque stagiaire.

TÉLÉCHARGER LA FICHE FORMATION Code C



Programme jour par jour

PREMIÈRE JOURNÉE

  • Introduction : Exemples de scénarios types introduisant la problématique d’un code de qualité, testé et documenté.
  • Norme de codage : Principe et exemples, Linux coding style, MISRA, google coding style.
  • Détection automatique d’erreur : Les outils statiques, les warnings du compilateur, splint, cppcheck
  • Les outils dynamiques : Principe et mise en œuvre des outils, Valgrind
  • Documentation du code
  • Travaux pratiques sur machine virtuelle
  • Analyse de code existant avec cppcheck, splint
  • Exercices sur les warnings

DEUXIÈME JOURNÉE

  • Outils de gestion de configuration : Principes et exemples : CVS, SVN, GiT
  • Les tests : Principe, Test de non-régression, Automatisation des tests, testabilité.
  • Gestion de tickets de modification / défauts : Principes, Trac, Gitlab Interaction entre TRAC et SVN pour la revue de code.
  • Travaux pratiques :
    • Utilisation SVN basique
    • Navigation dans le code source avec SVN et TRAC
    • Valgrind
    • Rendre une application testable

TROISIÈME JOURNÉE

  • Chapitre introductif : problématique de la testabilité, idées reçues.
  • Les tests unitaires automatisés avec unity Les tests d’intégration automatisés avec CMock
  • Les tests de validation automatisés Sélénium et testfarm
  • Les tests de robustesse, d’endurance, performance
  • La testabilité logicielle : rendre son code testable
  • Les métriques : couverture de code, complexité, mise en œuvre du calcul de la complexité
  • Mise en œuvre d’un plan de test, exemple
  • Étude de cas : serious gaming
  • Conclusions / Discussions.

Les formations à venir

Du
04
déc.
au
06
déc.
2018
Ville : Toulouse